Une carte scolaire simplifiée, oui mais différente de celle du prix du m2 à Meylan

CarteScolaire

La démarche de nouvelle carte scolaire est positive : un secteur par école devient trop compliqué à gérer. Une carte avec seulement deux grands secteurs sur Meylan, comprenant respectivement 2 et 3 groupes scolaires, devrait apporter plus de souplesse et diminuer les effets de seuil pour la suppression de classes. S’appuyer sur une étude confiée à l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise (AURG) est également une bonne chose de la part de la majorité.
Malheureusement quand on creuse un peu, on s’aperçoit que:
– Ni les enseignants, ni les parents d’élèves n’ont été informés de cette nouvelle carte,
– Les données transmises à l’AURG ont été biaisées de façon à obtenir le résultat souhaité.

La nouvelle carte (en U) regroupe d’une part Grand Pré et Béalières et d’autre part Maupertuis, Haut Meylan et Mi-Plaine.

Nous avons fait une proposition alternative. Deux écoles risquent d’être chargées dans l’avenir : Béalières par les constructions du nord de Inovallée et Grand Pré par les constructions prévues sur le site PLM (Paul Louis Merlin – Schneider). Elles ne doivent donc pas être dans le même secteur scolaire et les zones de constructions doivent être au centre de secteur plutôt qu’à la périphérie : Grand Pré/Mi-Plaine pour PLM, Béalières/Maupertuis pour Inovallée. Cela évitera à des enfants habitant en face de l’école des Béalières de devoir aller jusqu’à Maupertuis selon la carte en U proposée. Le Haut Meylan pouvant être rattaché à Mi-Plaine, consolidant ainsi de nombreuses dérogations actuelles.

Notre proposition s’appuie aussi sur une meilleure mixité sociale alors que la carte de la majorité regroupe les deux écoles/quartiers avec le plus de logements sociaux dans le même secteur. Nous dénonçons ce genre de dérive qui détruit peu à peu le sentiment d’intégration et de solidarité sociale.

Le document de l’AURG est par ailleurs discutable : il ne mentionne pas les constructions en cours sur la zone de Maupertuis. C’est donc un document inexact, annexé à la délibération, qu’on a demandé de voter aux conseillers municipaux, ce qui peut conduire à sa nullité juridique.

projetAURG
En revanche, 150 logements sont prévus sur le site de la piscine des Ayguinards et 50 sur celui du gymnase de la Revirée ! Pour rappel, la majorité avait proposé au référendum en 2010 la construction d’une zone sportive et une crèche avec ou sans piscine sur ce site. Bien que les Meylanais avaient choisi la proposition avec piscine, ils n’auront ni l’un ni l’autre mais une résidence de 150 logements à la place de la piscine dans le quartier le plus dense de la ville. Explications très gênées des adjoints qui n’avaient pas lu l’étude,ni vu cette carte !

Nous avons voté contre la carte scolaire proposée.

(délibération 1 du conseil municipal du lundi 16 novembre 2015)