Pour une liaison efficace entre Grenoble, Meylan et Montbonnot

Communiqué de presse
Philippe Cardin et les élus AIMEylan

Pour une liaison efficace entre Grenoble, Meylan et Montbonnot

Préparons ensemble la concertation sur le projet BHNS

Meylan, le 22 septembre 2019.
Dans le cadre de la concertation publique préalable sur le projet de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) qui a lieu jusqu’au 31 octobre prochain, Philippe Cardin, tête de liste aux prochaines municipales, accompagné des élus AIMEylan, se prononce sur ce projet qui vise à améliorer les déplacements entre Grenoble et Montbonnot. Pour cela ils se positionnent pour davantage d’ambitions structurelles, écologiques et sociétales !

Le BHNS est une amélioration que nous saluons
La ligne C1 est d’ores et déjà saturée ; il est donc impératif de proposer aux Meylanais et aux travailleurs d’Inovallée une solution plus performante et plus confortable. Le BHNS peut répondre temporairement à ce besoin. Le lien direct qu’il crée entre les deux plus grands bassins d’emplois métropolitains (Presqu’île et Inovallée), ainsi qu’une meilleure connexion avec le tram B, est à saluer. Toutefois ce projet a été imaginé en 2010, avant que l’urgence climatique ne nous presse. Aussi il ne peut constituer qu’une étape et ne doit pas obérer l’avenir.

Préserver le cadre de vie sur les avenues du Vercors et du Granier
Concernant le choix du tracé, nous préférerons celui passant par l’avenue du Vercors-avenue du Granier, en gardant l’emprise au sol des voiries actuelles, afin de limiter l’impact sur la cadre de vie. Pour cela nous proposons un tracé en voie partagée bus/automobile. La desserte de l’avenue de Verdun pouvant être assurée par la ligne 13 et la ligne 6020. Nous redemandons qu’une étude de trafic automobile et de stationnement soit faite pour finaliser définitivement le tracé.

Le Haut-Meylan doit bénéficier de transports en commun performants
Nous sommes également favorables à une meilleure desserte du Haut-Meylan grâce, d’une part à la ligne 13 qui doit être renforcée et d’autre part au 6020 qui doit devenir, avec l’adhésion de la Communauté de Commune du Grésivaudan au SMTC, la ligne Chrono du Grésivaudan, pleinement articulée avec la nouvelle ligne structurante.

Préparons l’avenir en adéquation avec la demande
Depuis la création de la C1 il y a 7 ans, cette ligne de bus a attiré de nouveaux usagers. La piétonisation de Grenoble, l’urbanisation en cours de Meylan (avenues de Verdun, du Vercors et du Granier), les prolongements vers la presqu’ile et vers Montbonnot, ainsi que le confort et l’efficacité de ce nouveau transport vont encore accroître son utilisation. Les capacités maximales annoncées dans le dossier de concertation seront très vite atteintes.

L’irresponsabilité de l’équipe Tardy-Peyrin-Hours a retardé la progression de ce projet, alors qu’il recueillait pourtant l’unanimité. Aujourd’hui, le contexte écologique (réchauffement climatique, pollution de l’air, sauvegarde des espaces verts) nous oblige à repenser ce projet avec encore plus d’ambition. Ce projet est déjà celui de l’ancien monde, il faut le faire évoluer à la lumière des connaissances actuelles et de la prise de conscience sociétale de la transition écologique et énergétique.

En conséquence, nous demandons une étude qui prévoit d’ores et déjà la construction d’un moyen de transport plus adapté (et pourquoi pas un tram ?), à la fois dans son tracé, dans ses arrêts, dans son intégration des réseaux routiers, cyclables et de transports en commun.

Nous vous invitons à nous rencontrer pour en discuter, pour partager vos expériences pour que nous puissions porter une parole forte lors du prochain conseil municipal.

contact@aimeylan.fr