Madame Tardy préside une réunion d’élus en salle du conseil municipal !

Communiqué de presse des élus AIMEylan

Nous apprenons dans le Dauphiné Libéré du 12 septembre que l’ancienne maire de Meylan, M. C. Tardy, intervient directement dans la préparation de la prochaine élection du maire de Meylan, prévue pour le 22 octobre en organisant une réunion dans la salle du conseil municipal et en siégeant symboliquement à la place du maire.

Ce comportement inapproprié démontre que l’ex maire n’a pas pris la bonne mesure de sa condamnation à 5 ans d’inéligibilité. Après avoir trompé les électeurs meylanais en 2014 en les assurant de son innocence, elle veut aujourd’hui continuer à maitriser les destinées de la commune en gardant une main mise sur les conseillers du système Tardy.

Tout au contraire, la commune doit être gérée par des conseillers municipaux libres qui agissent pour l’intérêt général communal, avec probité et dévouement. Du fait de sa condamnation, Madame Tardy s’est mise au ban du conseil municipal, elle n’a donc pas à intervenir, ni encore moins à convoquer une réunion d’élus dans la salle du conseil municipal.

Nous appelons les conseillers municipaux à refuser toutes  ingérences de Mme Tardy, Mr Savin, de Mr Barbier dans les affaires communales. Meylan ne doit plus être le théâtre des règlements de compte de la droite iséroise.

Au-delà des clivages partisans, mettons-nous au travail sur les dossiers meylanais à l’arrêt, sur le pilotage du personnel communal en souffrance, sur l’organisation d’un dialogue avec les habitants et sur notre rôle à jouer à la Métropole.

C’est ce projet commun, avec la candidature de Philippe Cardin, que le groupe AIMEylan proposera au vote du conseil le 22 octobre prochain.