Le maire D. Guiguet signale au procureur de la République de possibles irrégularités des élus du conseil

Dans son édition du mardi 10 octobre, le Dauphiné Libéré informe que le maire, Damien Guiguet, a signalé des faits au procureur de la République sur de possibles irrégularités concernant des élus de notre commune.

Il est extrêmement rare qu’un maire en fonction fasse part à la justice et à la presse de soupçons sur des élus de sa majorité. Cela dénote la gravité des dysfonctionnements actuels du conseil municipal. Dès aujourd’hui, nous demandons que le conseil municipal de Meylan puisse être pleinement informé des faits transmis et qu’il puisse débattre de la conduite à suivre.  Si une enquête s’ouvrait et si les documents fournis devenaient constitutifs de délits, nous demanderions que le conseil municipal de Meylan vote afin que la commune puisse se porter partie civile. C’est la seule attitude responsable et susceptible de protéger la commune des éventuelles fautes commises par les élus soupçonnés.

Ce nouvel épisode nous renforce dans notre conviction : nous appelons à la démission collective du conseil municipal. C’est la solution la plus démocratique qui permettra de retrouver une majorité sereine et raisonnable nécessaire au bon fonctionnement de la commune.

Communiqué de Presse
Les élus du Groupe AIMEylan au conseil municipal de MEYLAN