La politique culturelle

Intervention de C. Batailh,
 conseillère municipal AIMEylan lors du débat d’orientation budgétaire du conseil municipal du 8 Février 2016

Une citation de Friedrich Nietzsche : « La culture c’est avant tout une unité de style qui se manifeste dans toutes les activités d’une nation », je propose de changer le dernier mot afin d’appliquer cette citation à notre situation : « La culture c’est avant tout une unité de style qui se manifeste dans toutes les activités d’une commune ».

Le Débat d’Orientation Budgétaire doit aussi être l’occasion de définir la politique culturelle de notre ville.

Nous déplorons encore une fois le manque de volonté politique pour la culture à Meylan. Un groupe de réflexion, en vue d’élaborer un document concret précisant la politique culturelle et les orientations de la Ville de Meylan, avait été évoqué ici même lors d’un Conseil Municipal l’an dernier…  rien n’a bougé depuis.

Les acteurs de la culture ont besoin de savoir quel sera le soutien de la commune.

L’Hexagone est mis chaque année dans une situation difficile pour boucler son budget. Salle au rayonnement national et largement métropolitain, elle contribue au rayonnement de notre ville. La Commune de Meylan souhaite-t-elle accompagner l’Hexagone et profiter des retombées culturelles, oui ou non ? Deux options sont possibles :

-Soit la Métro prend en charge l’Hexagone, mais alors que fait Meylan? Pensons nous que la commune doit se désengager totalement ? Quels liens nouveaux seront tissés avec l’Hexagone ?

-Soit la métro ne prend pas en charge l’Hexagone, reste la question : Que fait Meylan ? Le DOB est là pour donner les priorités, est-ce que l’Hexagone est une priorité de Meylan ?

Le CRC a développé des collaborations avec d’autres écoles de musique. Cet effort de mutualisation est intéressant. Doit-il se poursuivre ? jusqu’ou ? Quels en sont les implications pédagogiques, culturelles et financières ?

Une volonté d’ouverture du CRC a été affichée à laquelle nous étions favorables. Quelles en sont les résultats ? Comment faire évoluer la structure pour permettre à plus de jeunes de la commune de découvrir la musique plaisir ? Comment permettre à la maison de la musique d’optimiser ses locaux et d’être un lieu de vie et d’animation pendant les petites vacances et jusqu’au 14 juillet ?

Pour ce qui est de la programmation des concerts à la Maison de la Musique, après une baisse l’an dernier, on a retrouvé une certaine ambition dans la programmation. Nous nous en réjouissons. Il y a ainsi, par exemple, une réalité de la musique actuelle à Meylan, et un public. La mairie pourrait témoigner, dans son DOB, de la volonté d’accompagner cet élan.

Une programmation culturelle communale pourrait être un lieu de découverte. Doit-on soutenir plus en avant les festivals existant en essayant une plus grande ouverture au Meylanais et en particulier aux jeunes ? Doit-on mettre en place un évènement jeune culturel ? Ces pistes devraient être bien plus réfléchies avec les Meylanais qu’elles ne le sont aujourd’hui.