Création sorties/voyages scolaires – une politique d’ouverture sur le monde

Intervention de A. Alfonsi,
 conseillère municipale AIMEylan lors du débat d’orientation budgétaire du conseil municipal du 8 Février 2016

Nous devons nous assurer de construire l’avenir de nos enfants de manière juste, solidaire tout en soutenant une approche éducative et pédagogique.

Pour l’école, nous sommes favorables à un renforcement de l’engagement financier communal pour les sorties et voyages scolaires.

Elles permettent à tous les enfants de s’ouvrir au monde des sciences, de la culture, des arts, du sport. Elles leur permettent d’avoir une expérience de vie sociale en dehors de leur famille

L’École est un lieu d’apprentissage et aussi un lieu de socialisation permettant de développer les règles du Vivre ensemble. Aussi nous serions pour financer des expériences de médiation scolaire dans toutes les écoles. Aux Bealieres c’est un dispositif qui fonctionne très bien.

Les organisations de médiation soutiennent que l’apprentissage de la médiation par les jeunes générations permettrait une meilleure diffusion de ce mode de règlement des litiges et contribuerait à l’amélioration des relations sociales. Pour elles, il ne s’agit pas simplement de répondre aux problèmes immédiats, mais aussi de promouvoir un nouveau mode de résolution des conflits.

C’est une solution :

  • pour  responsabiliser les élèves afin d’ améliorer le climat scolaire,
  • pour renforcer le sens de la coopération
  • pour attenuer les tensions et la violence entre les élèves.

Apprendre à nos enfants à s’exprimer et échanger quand une situation leur échappe, les contrarie voire les rend agressifs est une chance incontestable.

————-

Évolution du périscolaire
Le DOB annonce une poursuite du soutien au fonctionnement des activités périscolaires. C’est plutôt vague, quelles sont concrètement les actions à encourager pour maintenir un périscolaire de qualité ?

Par exemple nous serions favorables à un travail plus collaboratif avec les associations et les clubs sportifs lors des temps d’activités périscolaires (TAP) du Jeudi après-midi notamment, y compris avec les implications financières que cela comporte

Les temps d’activités périscolaires (TAP) complètent le parcours éducatif, en développant la curiosité des enfants, en leur proposant des ateliers ludiques et de découverte.

C’est là où la richesse associative de notre ville a toute sa place. Alors pourquoi ne pas plus encourager cette démarche ?